Croulez-vous sous les “Il faut” dans votre entreprise?

Ah cette petite voix qui n’en finit pas de nous titiller “Il faut que je fasse ceci”, “Je devrais faire cela” … Vous reconnaissez-vous dans cette liste infinie de “Il faut”? Si c’est le cas, cette vidéo devrait vous intéresser!

C’était le cas pour l’une de mes clientes qui a démarré notre séance ensemble par la liste des choses qu’elle devait faire: “Il faut que j’écrive des articles de blog”, ‘Il faut que j’anime plus régulièrement ma page Facebook”, “Il faut que je démarre la promotion de mon webinaire” etc. Et au fur-et-à-mesure que les “Il faut” s’empilaient, je voyais ses épaules s’affaisser et son énergie se réduire comme peau de chagrin.

Les “Il faut” peuvent en effet être intéressants…PARFOIS. Dans certaines situations ils sont incontournables et nous obligent à passer à l’action et dépasser un obstacle qui nous semble inconfortable. “Il faut payer les factures” pour ne pas me faire courser par les huissiers ou bien “il faut me rendre visible” pour gagner des clients. OUI, il faut!

Pour autant, tout est question d’équilibre. Si votre entreprise croule sous les il faut au détriment de j’ai envie de… vous prenez un risque. Le risque de perdre le plaisir d’avancer et de créer. Et voilà que s’invitent dans la danse nos 2 grands amis “monsieur procrastination” et madame “immobilisme”.

Comment couper court à ces myriades de “Il faut” et autres obligations que vous vous êtes mis sur les épaules ?

C’est parti !

Je vous invite à prendre une feuille de papier (oui, là tout de suite, maintenant!!). Pensez à votre entreprise et lancez ce magnifique début de phrase “J’ai envie ….”
De quoi avez-vous envie? Qu’est-ce qui peut vous nourrir? Vous épanouir? Voire vous amuser? Oui, amusez-vous un peu plus dans votre activité !

Je vous souhaite véritablement de vous amuser dans votre entreprise. Vous en êtes le principal moteur. N’oubliez pas que ce moteur a besoin d’inspiration et du carburant plaisir pour avancer.

Vous avez  adOré cet article ? Inscrivez-vous à nos newZ !